SOUTRALI 2020 : Une écolière-Une bourse

Pour offrir des bourses scolaires aux écolières africaines de familles pauvres

4 %

235 $ sur 5 000 $

70 jours restants

Contribuer
4 %
Lamoussa DIABATE

Lamoussa DIABATE

Québec

encourage 1 projet

Un reçu de charité vous sera envoyé pour votre don de 20 $ ou plus. Si une contrepartie avec une valeur tangible est offerte, votre reçu de charité sera équivalent à votre don, moins la valeur marchande de la contrepartie. Certaines exceptions peuvent s’appliquer, voir le site de l’ARC ici.

Contribuez en cliquant sur la contrepartie de votre choix.

Faire un don
7 contributeurs
Donner

Taxes incluses si applicables

Toutes les contreparties
Youssouf Coulibaly
Youssouf Coulibaly Trois-Rivières
Mohamed Toure
Mohamed Toure QUÉBEC
Fatim Diaby
Fatim Diaby Québec
Vera Mangoli
Vera Mangoli Quebec
Guy Zannou Tchoko
Guy Zannou Tchoko Atlanta
Kadiatou Keita
Kadiatou Keita Québec
AEDI Collecte
AEDI Collecte Québec

L’éducation est, selon l’UNESCO, l’un des outils indispensables qui permettront de donner aux enfants la possibilité de devenir des acteurs clés de la transformation des sociétés dans lesquelles ils évoluentCependant, l’Afrique subsaharienne reste la région du monde où le taux de non-scolarisation des enfants est le plus élevé notamment chez la jeune fille. En effet, 9 millions de filles n’iront jamais à l’école contre 6 millions de garçons. Le projet social SOUTRALI vise ainsi à financer la scolarité de 200 écolières africaines.

La bourse comprend des fournitures scolaires, une tenue d'école, un sac pour un montant de 30.000 FCFA (65$) par fille. Le projet vise à collecter le montant à donner aux filles ainsi que le transport desdites fournitures :

  • Bourse scolaire : 65x200 = 13 000 CAD

Nous souhaitons récolter 3 000 CAD via cette plateforme. Le reste du montant sera récolté par l'organisation de diverses activitées à Québec, en France et en Côte d'Ivoire.

À ce jour, l’Afrique subsaharienne reste la région du monde où le taux de non-scolarisation des enfants est le plus élevé pour toutes les classes d’âge expliquant certainement le sous-développement des pays qui s’y trouvent. Un enfant africain sur cinq, âgé entre 6 et 11 ans, est en effet privé d’éducation. L’éducation permettrait pourtant de réduire la pauvreté et d’améliorer la santé les données de l’Institut Statistique de l’UNESCO. Dans ce contexte, que nous étudiants africains au Canada, avons mis en place ce projet afin de donner aux enfants africains cette chance que nous avons d'étudier dans une des meilleures universités du monde.

Vous aimerez aussi

Clowne humanitaire au Népal

Québec Réussi à 105 % Objectif : 1 000 $ Montant amassé : n/a 5 jours restants

Une journée VIP au Musée : Tout un monde pour 30$

Québec Réussi à 96 % Objectif : 6 000 $ Montant amassé : n/a 3 jours restants

"Cueilleurs de bonheur"

Québec Réussi à 28 % Objectif : 3 500 $ Montant amassé : n/a 44 jours restants

JokerJoker, diffuseur nomade en arts multi

Québec Réussi à 13 % Objectif : 5 000 $ Montant amassé : n/a 53 jours restants