Un ring pour Lutte à l'Est !

Une ligue de lutte féminine sans ring, ça punch un peu moins (t'as pognes-tu?)

81 %

1 620 $ sur 2 000 $

54 jours restants

Contribuer
81 %
La baratte culturelle

La baratte culturelle

Rimouski

encourage 0 projet

Contribuez en cliquant sur la contrepartie de votre choix.

Contribution variable
5 contributeurs
Contribuer

Taxes incluses si applicables

Toutes les contreparties
Cindy Larouche
Cindy Larouche Trois-Pistoles
jacques dion
jacques dion Montréal
Marie-Anne Robitaille
Marie-Anne Robitaille Rimouski
Matthieu Gagné
Matthieu Gagné Rimouski
Anais S
Anais S Rimouski
Renée LeBlanc
Renée LeBlanc Trois-Pistoles
France Lemarier
France Lemarier Trois-Rivières
Marie-Emmanuelle Côté
Marie-Emmanuelle Côté Québec
Marie Garneau
Marie Garneau Mercier
Aude Buevoz
Aude Buevoz Carleton-sur-mer
Luce Lemieux-Huard
Luce Lemieux-Huard Rimouski
Frédérique Picker
Frédérique Picker Québec
Maxime Carbonneau
Maxime Carbonneau Québec
Maxime Clement
Maxime Clement Saint-Bruno-de-Kamouraska
Henri-Bastien Gendreau
Henri-Bastien Gendreau Kuujjuaq
Anne Cabaret
Anne Cabaret Montréal
Danielle Brabant
Danielle Brabant Rimouski (Le Bic)
Charlie Julien
Charlie Julien Montréal
Simon Côté
Simon Côté Mont-Carmel
Maude Cournoyer
Maude Cournoyer Montréal
Émile Vadboncoeur
Émile Vadboncoeur Rimouski
Sofie Charron
Sofie Charron Ottawa
Vincent Gervais
Vincent Gervais Québec
Jeremy Tordjman
Jeremy Tordjman Rimouski
Léo Barret
Léo Barret Beaubelle
Élise Deschênes
Élise Deschênes Rimouski
Mira Paquette-Perreault
Mira Paquette-Perreault Rimouski
Julien Boucher
Julien Boucher Rimouski

Depuis 2017, les lutteuses de Lutte à l'Est s'entraînent, se crient des insultes et se pètent la gueule sur des matelas bleus (tsé ceux sur lesquels tu faisais des roulades au primaire). Elles sont tannées de cette situation. Elles veulent un ring. Et elles veulent le construire, parce qu'elles en sont capables.

(Image mentale à insérer : masque - outil - masque - outil...)

Avec notre ring, nous souhaitons présenter des shows un peu partout où il y aura un public intéressé par de la lutte féminine moderne. Nous souhaitons également pouvoir offrir des ateliers d'initiation / découverte de la lutte avec des installations adéquates.

Le problème avec les matelas bleus, c'est qu'ils n'absorbent pas les chocs lors des chutes, inhérentes à certaines prises de lutte. Avec un ring, on serait pas mal moins endolories après nos pratiques et en plus, on pourrait faire des chutes beaucoup plus impressionnantes pour le public. Parce que oui, tout ça, c'est pour le public qu'on le fait.

Grâce à votre contribution, nous pourrons acheter le matériel nécessaire à la construction du ring. Conçue pour être transportée, la structure devra être faite de bois et sera recouverte d'un tissu faite pour. Il nous faudra aussi pas mal de vis et probablement une drill, mais on travaille encore sur un prototype de tournevis à pédales.

(Image mentale à insérer : bouttes de ring style IKEA)

C'est en regardant de la lutte dans les pubs de Sept-Îles que l'idée est venue à l'une des membres de partir une ligue de lutte féminine. Pourquoi la lutte ? Parce que c'est un sport ludique qui permet de s'amuser et se défouler. S'il a longtemps été exclusif au genre masculin, aujourd'hui, de nombreuses femmes prouvent qu'elles ont leur place au sein du monde de la lutte. De plus, à une époque où le corps féminin est encore soumis à des impératifs de beauté hautement normatifs, la lutte féminine devient une façon de se réapproprier nos corps et les libérer de l'emprise capitaliste et patriarcale ! BRRRRRRAAAAAAAH !

Et c'est grâce à vous si on réussit à faire ça en région. Parce que oui, on en fait des belles affaires en région.

Suivez-nous sur Facebook !
Vous pouvez aussi nous chercher sur Instagram ou Twitter... mais vous pourriez trouver ça long.

Pis si jamais vous croisez Mag Tire, Annette Fisher, Caty Wildcat, Nancy 2-sucres, Stacey Liberty Jones, Crach'ta Crevette, Lily the Kid ou Alexandrine-Olga-Ulrika de Sigmaringen-Hohenzollern, vous pouvez toujours pousser vot' luck à leur poser des questions.

Vous aimerez aussi

Coopérative Coup de cœur

La Coop Kayak au bout du quai

Bas-Saint-Laurent Réussi à 117 % Objectif : 10 000 $ Montant amassé : n/a Objectif global : 11 000 $ 4 jours restants

LES CRÉATIONS Mistr'ART Incubateur artistique

Bas-Saint-Laurent Réussi à 101 % Objectif : 25 500 $ Montant amassé : n/a 6 jours restants

Comment devenir entrepreneur

Bas-Saint-Laurent Réussi à 31 % Objectif : 6 500 $ Montant amassé : n/a 28 jours restants

Original Cup

Bas-Saint-Laurent Réussi à 22 % Objectif : 500 $ Montant amassé : n/a 84 jours restants