«Qui était...»

Pour bâtir un pont entre les générations!

17 %

2 651 $ sur 15 000 $

0 jour restant

Terminé
17 %
Sylvain Croteau

Sylvain Croteau

Québec

encourage 0 projet

Contribuez en cliquant sur la contrepartie de votre choix.

Contribution variable
22 contributeurs

Taxes incluses si applicables

15 $
3 contributeurs

Qui était... Joseph-Armand Bombardier?

  • Le premier livre «Qui était...» - version «papier» inédite - consacré à Joseph-Armand Bombardier.
30 $
2 contributeurs

Qui était... le 2.0?

  • Les versions numériques-interactives des deux premiers «Qui était...» consacrés à Joseph-Armand Bombardier et Gilles Villeneuve.
50 $
5 contributeurs

Qui était... ce donateur? 

  • Les versions «papier» des deux premiers «Qui était...» consacrés à Joseph-Armand Bombardier et Gilles Villeneuve
  • EN PRIME : les versions numériques-interactives!
75 $
3 contributeurs

Qui était... en visite?

  • Les avantages précédents
  • EN PRIME : un troisième «Qui était...» parmi : René Lévesque, Gabrielle Roy ou Lucille Teasdale
  • ++ une visite au Musée Gilles-Villeneuve

Date de livraison estimée : octobre 2016

150 $
2 contributeurs

Qui était... au lancement?

  • Les cinq premiers «Qui était...» (J-A. Bombardier, G. Villeneuve, R. Lévesque, G. Roy et L. Teasdale) version «papier»
  • EN PRIME : les versions numériques-interactives
  • ++ une visite au Musée Gilles-Villeneuve
  • +++ une invitation au lancement des livres à l'automne 2016!  

Date de livraison estimée : octobre 2016

250 $ Limité : 4/5 restants
1 contributeur

Qui était... ce grand frère?

  • Les avantages précédents
  • EN PRIME :votre nom inscrit à la fin des 3 prochains livres prévus cet automne
  • ++ ainsi que sur le mur des contributeurs de notre site web
  • +++ une copie du «Qui était Gilles Villeneuve» dédicacée par son frère Jacques

Date de livraison estimée : octobre 2016

350 $
0 contributeur

Qui était... ce généreux professeur?

  • 15 livres «papier» au choix pour votre classe parmi les 5 premiers «Qui était...»
  • leurs versions numériques-interactives
  • le guide pédagogique pour accompagner vos élèves
  • la visite d'un auteur dans votre classe
  • la présence de votre groupe sur le site web quietait.com

Date de livraison estimée : octobre 2016

500 $
1 contributeur

Qui était... ce généreux donateur? 

  • Les avantages prédécents (excluant le palier 7)
  • ++ votre nom ou le logo de votre entreprise à la fin des 3 prochains livres prévus cet automne
  • +++ 30 livres à votre choix que vous pourrez remettre en cadeaux lors de fêtes d'enfants! 

Date de livraison estimée : octobre 2016

1 000 $
0 contributeur

Qui était... cet important mécène?

  • Les avantages prédédents (excluant le palier 7)
  • ++ une sérigraphie représentant un des cinq premiers «Qui était...» 
  • +++ une allocution lors du lancement prévu cet automne

Date de livraison estimée : octobre 2016

5 000 $
0 contributeur

Qui était... ce donateur au coeur d'or?

  • Les avantages précédents (excluant le palier 7)
  • ++ nous vous offrons la préface d'un des 3 prochains «Qui était...»
  • +++ un lancement médiatisé dans votre entreprise
  • ++++ la possibilité de choisir un sujet «Qui était...» pour les prochaines éditions 2017

Date de livraison estimée : octobre 2016

Toutes les contreparties
Josée Cousineau
Josée Cousineau Gatineau
Micheline Beaudry
Micheline Beaudry LAVAL, Qc
Lise Boivin
Lise Boivin Ste-Adèle
Richard Fecteau
Richard Fecteau Québec
Françoise David
Françoise David Québec
jf hughes
jf hughes Montreal
Julie Jobin
Julie Jobin Beaumont
yvon charest
yvon charest Québec
Manon Massé
Manon Massé Montréal
Nathalie Côté
Nathalie Côté Lévis
Ravenald Guy
Ravenald Guy Chicoutimi
Sylvain Gilbert
Sylvain Gilbert Quebec
Marie-Eve Gariépy
Marie-Eve Gariépy Quebec
Loréane Laliberté
Loréane Laliberté Lévis
Line Lacroix
Line Lacroix L'Ancienne-Lorette
Thérèse Gagnon
Thérèse Gagnon Rimouski
Mireille Robitaille
Mireille Robitaille Les Cèdres
amir khadir
amir khadir montréal
David Bertrand
David Bertrand Québec
Frédéric Beaupré
Frédéric Beaupré Lévis
Séverine Lafon
Séverine Lafon Québec
Marie Savoie
Marie Savoie Pierrefonds
Virginie Martel
Virginie Martel Lévis
Sonia Lachance
Sonia Lachance Québec
Émilien Marcoux
Émilien Marcoux Plessisville
Sebastien Gaudreault
Sebastien Gaudreault Québec
Claire Carlin
Claire Carlin Victoria
Lynda Laquerre
Lynda Laquerre Trois-Rivieres
Annie Deschenes
Annie Deschenes Quebec
Véronique Trépanier
Véronique Trépanier Trois-Rivières
Louis-Philippe Massé
Louis-Philippe Massé Lévis
Normand Dignard
Normand Dignard Magog
Claude Lamarche
Claude Lamarche Larouche
Sylvie Parent
Sylvie Parent St-Augustin-de-Desmaures
André Croteau
André Croteau Plessisville
Benoit Gignac
Benoit Gignac Montréal
caroline Synnett
caroline Synnett Québec
Annye Castonguay
Annye Castonguay Victoria
François Bégin
François Bégin FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC

«Qui était…», une initiative personnelle lancée il y a 18 mois, consiste en une production interactive destinée aux jeunes (8-11 ans) présentant les personnalités ayant marqué notre histoire et offrant des contenus «parallèles» (vocabulaire, histoire, géographie, etc.). Notre objectif : bâtir un pont entre les générations et amener nos lecteurs à réaliser qu’avant d’être des boulevards ou des musées, les R. Lévesque et G. Villeneuve, par exemple, ont d’abord écrit notre histoire. Considérant sa clientèle cible, «Qui était...» profite des nouvelles technologies pour informer et inspirer nos jeunes. Enfin, «Qui était...» se décline en 5 catégories (affaires, sports, arts/culture, héros obscurs et politique) et publiera une cohorte par année. 

Après 18 mois d'efforts, de temps et d'argent investis personnellement, il importe pour «Qui était...»de s'adjoindre des partenaires financiers qui agiront à titre de levier pour assurer la suite qui passe nécessairement par une certaine «autonomie financière».

Cette «cueillette collective» via La Ruche nous permettrait, si elle se concrétise et atteint son objectif (15 000$), de fournir les sous requis pour assumer une partie de la production (50) des 3 prochains ouvrages (G. Roy, R. Lévesque et L. Teasdale) prévus pour cet automne. 

À ce jour, un premier ouvrage a été publié en 2015 (JA Bombardier) et un second (G. Villeneuve) le sera en juin. 

Un livre = 3000$ (écriture) + 1500$ (graphisme) + 3000$ (impression) + 2500$ (illustrations)

Préoccupé depuis longtemps par nos grands personnages oubliés, je souhaitais enrichir les connaissances de nos jeunes tout en nous permettant de nous réapproprier nos gloires du passé.  Je n’invente rien en disant : «qu’avant de regarder en avant, il faut savoir d’où l’on vient» et c’est pourquoi je souhaitais ramener ces bâtisseurs dans l’œil du public.  Selon moi, Gabrielle Roy, représente bien plus que toutes ces bibliothèques portant son nom.  Depuis, mon projet a retenu l'attention du département des sciences de l’éducation de l’UQAR et du LIMIER (des chercheurs/praticiens s’intéressant au recours à la littératie illustrée en contexte scolaire) qui m'ont supporté dans ma volonté de «dépoussiérer» notre mémoire collective.

Un premier livre (JA Bombardier) a été produit et testé (600 jeunes et enseignants) avec le département «sciences de l’éducation, UQAR» et le LIMIER qui ont conçu des outils pédagogiques.

L’expérimentation a permis : de peaufiner le produit afin qu'il réponde aux besoins-enjeux des publics et de tirer des données très intéressantes confortant l’intention et la pertinence de «Qui était...». Ces résultats (disponibles) ont été présentés aux récents congrès de l'AQEUS et de l'AQEP.

Enfin, nous avons : créé un site web, une page Facebook et une page Twitter; sensibilisé des gens d'affaires; établi des relations avec les musées G. Villeneuve et JA Bombardier; et créé un OSBL «Qui était…» afin de faciliter les partenariats d’affaires. 

Changer le monde?  Si nos lecteurs connaissent mieux nos bâtisseurs, nous aurons réussi!

À cet égard, les focus group (200 étudiants) indiquent un intérêt manifeste pour «mieux connaître» notre histoire et nos «héros».  Dans les 8 classes visitées, élèves et enseignants ont dit avoir grandement apprécié ce contact avec l’histoire «contemporaine» et ses modèles inspirants… contrastant avec les Montcalm, Wolfe et Champlain!

Inspirants au point où les jeunes disaient avoir compris que «tout est possible». Sans compter la relation qui s’est installée avec leurs parents et grands-parents, intéressés eux aussi par l’histoire de JA Bombardier.  LE «pont entre les générations» qui contribue à la fierté que nous devrions éprouver pour nos aïeuls!

Déjà, nous avons créé un site web ainsi que des pages Facebook et Twitter. Promotions, concours, campagne publicitaire, relations médias et exposition sont prévues tout comme des présences (conférences, kiosques) dans des colloques touchant le milieu scolaire ainsi que dans des salons du livre. 

Aussi, en nous associant à divers partenaires, nous procéderons à des lancements et activités ciblés touchant les publics naturels de chaque bâtisseur.  Par exemple, pour «G. Villeneuve» en juin, nous lancerons le livre au Musée G-Villeneuve ainsi qu’aux Grand Prix de Mtl et T-Rivières. Démarche en cours avec le Musée JA Bombardier.  Enfin, nous offrirons aussi des lancements chez ou en collaboration avec d’éventuels partenaires d’affaires.

Depuis 18 mois, ce sont des centaines d’heures et plus de 25 000 $ que j’ai consacrés à la production «Qui était…», mais non, je ne regrette rien!

Pour tout dire, «Qui était...» rayonnera d'abord dans les mains et les petites têtes de nos jeunes lecteurs qui partiront à la découverte de nos bâtisseurs et de leurs diverses réalisations. Évidemment que l'intérêt suscité parmi le lectorat et les divers collaborateurs de la production amèneront les lecteurs à découvrir que l'instigateur de «Qui était...» est à Québec, mais là n'est pas le but. Avec le temps, médias, partenaires d'affaires et collaborateurs (département des sciences de l’éducation de l’UQAR et du LIMIER) s'approprieront également la production et feront connaître encore davantage cette initiative originant de Québec.

Enfin, un plan de communications et de visibilité mettra «Qui était...»et ses partenaires en valeur.

D'abord dire que les gens et entreprises qui supporteront la production Qui était... méritent pleinement qu'on leur accorde quelque chose en échange puisqu'ils auraient tout simplement pu garder leurs sous ou les investir ailleurs.

Cela dit, nos récompenses (les livres notamment) permettront évidemment de faire connaître et circuler la production «Qui était...» ainsi que les bâtisseurs qui la composeront.  

Autrement, les récompenses complémentaires offertes en collaboration avec des partenaires permettront à ceux-ci de se faire connaître par le public «Qui était...» qui lui, en retour, pourra vivre de bons moments.

Tout le monde en sortira gagnant puisque les divers paliers de récompense offrent des récompenses variées et intéressantes.

Comme il s'agit d'une somme importante, sollicitée par surcroît durant la période estivale, nous estimons qu'il est sage et avisé de mener une campagne un peu plus longue.  

Naturellement, nous sommes aussi conscients qu'une campagne plus longue demandera des efforts supplémentaires, mais le jeu en vaut la chandelle.

D'abord parce que je suis préoccupé par l'héritage que nous léguerons à nos enfants ainsi que par nos bâtisseurs oubliés.  En combinant ces préoccupations, nous pouvons contribuer à alimenter la fierté collective que nous devrions éprouver pour les nôtres.

D'un point de vue personnel, je sais : être un bon vulgarisateur; adorer transmettre des connaissances aux enfants; avoir les compétences pour rassembler; être capable de partager ma passion et convaincre de la pertinence d'une telle oeuvre collective.

D'un point de vue professionnel, j'ai une formation et de l'expérience en journalisme. Aussi, j'oeuvre en communications, affaires publiques et philanthropie depuis 25 ans. 

Passionné par le vécu des gens, je porte les gènes Qui était...

Les dépenses les plus importantes (rédaction, illustration et impression) sont à la base de la production «Qui était...». Chacune de ses étapes se chiffre à 2500 $ pour une production de base de 500 livres «papier».  

À partir du 501è livre, il ne restera que les coûts de réimpression qui se justifieront par la demande de livres supplémentaires étant donné que les 500 premiers auront été vendus.

La beauté de la chose si je puis dire c'est que la production «Qui était...» ne prendra pas fin lorsque la campagne de financement aura été complétée. Au contraire, puisque la somme amassée servira, comme nous l'avons déjà mentionné, de levier financier afin de produire les prochains livres - tant papier que numérique - qui généreront les ventes et revenus nécessaires pour poursuivre l'aventure et développer la production encore davantage.

Oui, heureusement, d'autres personnes dans mon réseau collaborent et croient à la production «Qui était...».  Ces collaborateurs (rédaction, révision, illustration, traduction, mise en page, impression) sont rémunérées pour leurs services professionnels.

Hormis ces services professionnels rémunérés, rappelons la collaboration IMPORTANTE et gracieuse - parce qu'ils sont convaincus de la pertinence de «Qui était...» - avec le département des sciences de l’éducation de l’UQAR, pavillon de Lévis, et le LIMIER (des chercheurs/praticiens s’intéressant au recours à la littératie illustrée en contexte scolaire).

D'abord, nos collaborateurs rémunérés ou non sont basés dans la région immédiate de Québec, signifiant ainsi des retombées et revenus locaux ainsi que des déplacements limités.  Lorsque des contacts sont requis en dehors de la région immédiate de Québec, nous profitons naturellement des technologies pour assurer les divers suivis.  

Autrement, la production «Qui était...» est également produite en version numérique, éliminant ainsi des quantités de papier.  Quant à la version «papier», elle est produite sur du papier «issu de sources responsables». Concernant la production «papier», la rapidité des technologies d'impression nous permet aujourd'hui d'imprimer en quantités modestes, limitant ainsi le stockage et les pertes éventuelles. 

Sans vouloir souffler dans notre trompette, il n'existe pas d'autres initiatives du genre actuellement dans TOUTE la francophonie.  

D'ailleurs, c'est ce qui explique l'intérêt du département des sciences de l’éducation de l’UQAR et du LIMIER qui, comme le milieu scolaire, reconnaît ce besoin de raconter et présenter les personnalités marquantes de notre histoire avec des outils interactifs. Un constat émis lors du premier colloque international du LIMIER (mai 2014) ainsi qu'aux colloques de l'AQEUS et de l'AQEP (octobre et novembre 2015). 

Concernant les outils interactifs, nous y avons déjà vu puisque le premier livre (JA Bombardier) était notamment accompagné de 2 lignes du temps, d'entrevues en ligne, de rubriques d'informations, etc.

Les réinvestir dans l’OSBL «Qui était...» afin de poursuivre la production et développer de nouvelles avenues permettant de faire rayonner encore davantage nos bâtisseurs ainsi que nos partenaires.  Tant nos lecteurs que les milieux scolaires et nos collaborateurs en tireraient une expérience positive.

Quant aux nouvelles avenues, il importe de parler des écoles francophones hors Québec qui reconnaissent le même besoin de «raconter» via la collection «Qui était…». De plus, celle-ci permettrait de combler une lacune dans ces milieux puisque ces écoles ne se reconnaissent pas dans les quelques livres francophones - provenant principalement d’Europe - offerts dans leurs bibliothèques.  Des approches en cours confirment un intérêt manifeste.

Nous l’avons déjà dit, le besoin est clairement manifesté par le milieu scolaire.  Aussi, contrairement à la majorité des livres dont la durée de vie est limitée en raison des nouveautés publiées chaque semaine, la lecture d’un «Qui était…» et ses contenus interactifs alimenteront la curiosité d’en lire d’autres.  Bref, comme les Tintin et Astérix de mon enfance : en lire un créait la volonté de les lire tous. 

Aussi, notre public cible se renouvelle constamment puisque nous grandissons tous! Enfin, considérant que le destin vient régulièrement «chercher» nos bâtisseurs, la liste de personnages à raconter s’enrichit invariablement.  Par exemple, jusqu’en décembre 2014, Jean Béliveau ne faisait pas partie des titres prévus par «Qui était…».

J’ai toujours : éprouvé un vif intérêt pour l’apprentissage des enfants; aimé raconter les gens; été intrigué par les noms de rues, musées, etc.; estimé que NOUS avons la responsabilité de savoir qui nous sommes et qui nous avons été.

Tester votre entourage.  Qui était Pierre Laporte avant d’être un pont? Le Centre Georges-Vézina? L’autoroute Jean-Lesage? Ne vous contentez pas des gens qui ont quittés.  Demandez qui est Gilles Vigneault à des étudiants post-secondaires.   

Les enfants rencontrés en focus group l’ont dit : enfin, nous parlons d’autre chose que Montcalm et Champlain.  Ce contact avec cette portion de notre histoire – et la possibilité d'en discuter avec papa et maman – permet de construire ce pont entre les générations.  

Oui, ces vérifications légales ont été faites et nous avons même procédé à la protection des droits de «Qui était…» (et de ses déclinaisons envisagées) en les enregistrant comme il se doit.

Sur le site web de Qui était…, les gens pourront commander les ouvrages en ligne et ou faire des dons afin de supporter la production et ses développements à venir.  De plus, les livres seront mis en vente via différents partenaires comme le Musée Gilles-Villeneuve qui les offrira (en français, en anglais et en italien) à son musée ainsi que sur son site web.  Une même démarche est en cours au Musée JA Bombardier.

Aussi, des entreprises pourront toujours de soutenir la collection Qui était… en s’associant à la publication d’ouvrages ou à différentes activités promotionnelles s’inscrivant dans leur approche de philanthropie.

Tout à fait, car ce que nous voulons c'est que Qui était... raisonne dans le coeur et la tête de nos lecteurs.  Pour ce faire, nous sommes évidemment ouverts à tout partenariat qui permettrait à cette collection (et les bâtisseurs qui la composent) de prendre l'envol qu'elle mérite.

Vous aimerez aussi

Vivaldissimo! pour les jeunes

Québec Réussi à 80 % Campagne : 9 500 $ Montant global : 4 jours restants

LA MUSIQUE SYMPHONIQUE EN CADEAU POUR 430 ENFANTS

Québec Réussi à 43 % Campagne : 6 500 $ Montant global : 32 jours restants

Accompagnez-moi à Paris!

Québec Réussi à 140 % Campagne : 3 000 $ Montant global : 15 jours restants

Ô nom de nos artistes!

Québec Réussi à 75 % Campagne : 10 000 $ Montant global : 20 jours restants