Parc côtier Kiskotuk

Pour découvrir la vraie nature de Cacouna et de L'Isle-Verte
111%
Profil

Société du parc côtier Kiskotuk

Rivière-du-Loup

encourage1projet

Envoyer un message
  • Contreparties
  • Contributeurs 68

Contribuez en cliquant sur la contrepartie de votre choix.

  • Contribution variable 17 contributeurs
  • 10$ 7 contributeurs

    Un gros merci!

    • Vous recevrez un courriel de remerciements des gestionnaires du projet du parc côtier Kiskotuk.

    Taxes incluses

  • 25$ 11 contributeurs

    Le nid des Passereaux :

    • Une nuitée pour 4 personnes en camping rustique (pour les tentes) pour la saison 2017 ou 2018.

    Taxes incluses

  • 50$ 9 contributeurs

    L'harfang des marais :

    • Deux nuitées pour 4 personnes en camping rustique (tente) pour la saison 2017 ou 2018.
    • Remise d'un guide de découverte du parc côtier Kiskotuk.

    Taxes incluses

  • 80$ 6 contributeurs

    L'explorateur des marais :

    • Une activité de baguage de canards avec un spécialiste dans les marais de L'Isle-Verte pour 2 personnes (de la mi-août à la mi-septembre 2017 ou 2018).
    • Remise d'un guide de découverte du parc côtier Kiskotuk.

    Taxes incluses

  • 100$ 10 contributeurs

    L'excursionniste :

    • Une nuitée pour 4 personnes dans l'un des chalets du parc côtier Kiskotuk (pour la saison 2017 ou 2018)
    • Remise d'un guide de découverte du parc côtier Kiskotuk.

    Taxes incluses

  • 150$ 4 contributeurs

    La sauvagine:

    • Une nuitée pour 4 personnes en camping rustique (tente) pour la saison 2017 ou 2018.
    • Une activité de baguage de canards avec un spécialiste dans les marais de L'Isle-Verte pour 4 personnes (de la mi-août à la mi-septembre 2017 ou 2018).
    • Remise d'un guide de découverte du parc côtier Kiskotuk.

    Taxes incluses

  • 250$ 3 contributeurs Limité : 7/10 restants

    Le Kiskotuk:

    • Une nuitée pour 4 personnes dans l'un des chalets du parc côtier Kiskotuk pour la saison 2017 ou 2018.
    • Remise d'un guide de découverte du parc côtier Kiskotuk
    • Nom du donateur sur une plaque commémorative affichée dans les deux chalets construits.
    • Le nom du donateur ou la carte d'affaires de l'entreprise à l'endos du plan des sentiers et du camping des Passereaux remis systématiquement à tous les visiteurs du parc (env. 25 000 visiteurs attendus annuellement), et ce, pour une période d'un an.

    Taxes incluses

  • 500$ 1 contributeur Limité : 5/6 restants

    Le grand explorateur :

    • Une nuitée pour 4 personnes dans l'un des chalets du parc côtier Kiskotuk pour la saison 2017 ou 2018.
    • Une activité de baguage de canards avec un spécialiste dans les marais de L'Isle-Verte pour 4 personnes (de la mi-août à la mi-septembre 2017 ou 2018).
    • Remise d'un guide de découverte du parc côtier Kiskotuk.
    • Nom du donateur sur une plaque commémorative affichée dans les deux chalets construits.
    • Le nom du donateur ou la carte d'affaires de l'entreprise à l'endos du plan des sentiers et du camping des Passereaux remis systématiquement à tous les visiteurs du parc (env. 25 000 visiteurs attendus annuellement), et ce, pour une période de 2 ans.

    Taxes incluses

  • 1 000$ 0 contributeur Limité : 4/4 restants

    Le pionnier :

    • Deux nuitées pour 4 personnes dans l'un des chalets du parc côtier Kiskotuk pour la saison 2017 ou 2018.
    • Une activité de baguage de canards avec un spécialiste dans les marais de L'Isle-Verte pour 4 personnes (de la mi-août à la mi-septembre 2017 ou 2018).
    • Remise d'un guide de découverte du parc côtier Kiskotuk.
    • Nom du donateur sur une plaque commémoratove affichée dans les deux chalets construits.
    • Le nom du donateur ou la carte d'affaires de l'entreprise à l'endos du plan des sentiers et du camping des Passereaux remis systématiquement à tous les visiteurs du parc (env. 25 000 visiteurs attendus annuellement), et ce, pour une période de 3 ans.
    • Le nom du donateur dans la section des partenaires financiers du site Web du parc.
    • Le nom du donateur sur une plaque commémorative des partenaires qui sera installée dans le bâtiment d'accueil principal du secteur des Passereaux.

    Taxes incluses

  • Céline & Ghislain
    Céline & Ghislain Rivière-du-Loup
  • Yvan Roy
    Yvan Roy Cacouna
  • Gaetan Gamache
    Gaetan Gamache Rivière-du-Loup
  • Manon Poitras
    Manon Poitras St-Augustin-de-Desmaures
  • Isabelle Murray
    Isabelle Murray Rivière-du-Loup
  • François Drouin
    François Drouin Rivière-du-Loup
  • Élisabeth LeBlanc
    Élisabeth LeBlanc Cacouna
  • Pierre Poulin
    Pierre Poulin Pabos
  • Jonathan Alexandre
    Jonathan Alexandre Cacouna
  • Diane Martin
    Diane Martin Rivière-du-Loup
  • Gilles Deschênes
    Gilles Deschênes Cacouna
  • Amelie Drapeau
    Amelie Drapeau Cacouna
  • Guy Dumont
    Guy Dumont Saint-Arsèene
  • Maxime Chouinard
    Maxime Chouinard Rivière-du-Loup
  • Julien Hudon
    Julien Hudon Rivière-du-Loup
  • Louis Poliquin
    Louis Poliquin Rimouski
  • Hugo Dubé
    Hugo Dubé Rivière-du-Loup
  • MONA SIMARD
    MONA SIMARD Cacouna
  • Erick Drapeau
    Erick Drapeau Cacouna
  • Marie-Amélie Dubé
    Marie-Amélie Dubé Rivière-du-Loup
  • Catherine Barry
    Catherine Barry Québec
  • Jeremie Pouliot
    Jeremie Pouliot Riviere-du-Loup
  • Louis-René Perreault
    Louis-René Perreault Cacouna
  • Charles Labrecque
    Charles Labrecque Rivière-du-Loup
  • Martin Leblond
    Martin Leblond Riviere du Loup
  • Nancy Ouellet
    Nancy Ouellet Saint-Antonin
  • Vincent Gélinas
    Vincent Gélinas Saint-Boniface
  • Sonia Giroux
    Sonia Giroux Rivièrre-du-Loup
  • Michel Lagacé
    Michel Lagacé Saint-Cyprien
  • Marie-Josée Huot
    Marie-Josée Huot St-Modeste
  • Jacques Larue
    Jacques Larue Montréal
  • maxime drapeau
    maxime drapeau Rivière-du-Loup
  • Francis Turcotte
    Francis Turcotte Saint-Pascal
  • vincent Berube
    vincent Berube riviere-du-loup
  • Marie Ouellet
    Marie Ouellet Rimouski
  • Denis Goulet
    Denis Goulet Rimouski
  • Vincent Bélanger
    Vincent Bélanger Saint-André
  • Etienne Gonnet
    Etienne Gonnet Montreal
  • Francis Bouchard
    Francis Bouchard Québec
  • Robert Gagnon
    Robert Gagnon Rivière-du-Loup
  • Solenn Sanquer
    Solenn Sanquer Trois-Pistoles
  • Kathy Beaulieu
    Kathy Beaulieu Cacouna
  • sébastien fortin
    sébastien fortin La Pocatière
  • Manon Ouellet
    Manon Ouellet Kamouraska
  • Carole Godin
    Carole Godin Rivière-du-Loup
  • David Guimont
    David Guimont Notre-Dame-du-Portage
  • Mélanie Blier
    Mélanie Blier Rivière-du-Loup
  • Jocelyn Morin
    Jocelyn Morin Témiscouata sur le Lac
  • Cynthia Calusic
    Cynthia Calusic L'Isle-Verte
  • Alain Marsolais
    Alain Marsolais QUÉBEC
  • Mélanie Milot
    Mélanie Milot Saint-Cyprien
  • Gérald Dionne
    Gérald Dionne L'Isle-Verte
  • Michel Sacco
    Michel Sacco Notre-Dame-du-Portage
  • Marie-Ève Dufour
    Marie-Ève Dufour Saint-Anaclet-de-Lessard
  • Lise Pelletier
    Lise Pelletier L'Isle-Verte
  • Katy Fontaine
    Katy Fontaine Riviere-du-loup
  • Raymond Duval
    Raymond Duval Rivière-du-Loup
  • Jean-Francois Dufour
    Jean-Francois Dufour quebec
  • Jean-Paul Tremblay
    Jean-Paul Tremblay Rivière-du-Loup
  • Patrick Morin
    Patrick Morin Saint-Valérien
  • Marilyn Labrecque
    Marilyn Labrecque Pohénégamook
  • Line Babin
    Line Babin Rimouski
  • Wendy LEBON
    Wendy LEBON Cacouna
  • Le Caveau des Trois-Pistoles
    Le Caveau des Trois-Pistoles Trois-Pistoles
  • Thierry Chen
    Thierry Chen Rivière-du-Loup
  • Jean Létourneau
    Jean Létourneau Rimouski
  • Esther Blier
    Esther Blier Rivière-du-Loup
Toutes les contreparties
Techno

Sous la rubrique : Environnement

vidéo de présentation vidéo additionnel photo de présentation Vue aérienne du parc côtier Kiskotuk Secteur de découverte du Site ornithologique du marais de Gros-Cacouna Sentier de la Montagne dans le secteur du Site ornithologique du marais de Gros-Cacouna Belvédère d'observation en bordure du fleuve au secteur des Passereaux Belvédère d'observation au sommet du sentier des Passereaux Vue vers le secteur du Site ornithologique du marais de Gros-Cacouna à partir du sommet du sentier des Passereaux Grand Héron pris sur le vif sur le territoire du parc côtier Kiskotuk

Le projet

Kiskotuk veut dire en langue malécite «terres dénudées à marée basse». Ce terme désigne bien le territoire du parc côtier qui s'étend sur une bande littorale de près de 20 km de Cacouna à L'Isle-Verte, avec une intégration en processus de l'île Verte. Il réunit sous une même bannière écotouristique les différents secteurs de découverte de son territoire qui comportent des sentiers pédestres, des belvédères d'observation et des pistes cyclables de route et de montagne permettant d'admirer les nombreuses richesses fauniques et paysagères du secteur. Des infrastructures d'accueil et d'hébergement seront aménagées et une programmation d'activités variées sera dévelopée de manière à offrir une expérience de visite complète et mémorable.

À quoi servira le montant demandé ?

Le montant demandé servira à combler le financement manquant pour la construction de deux premiers chalets rustiques dans le cadre de la mise en place du camping des Passereaux, qui sera aménagé en 2017 sur les TPI situées en plein coeur du parc. Ce camping est indispensable pour générer des revenus qui seront totalement réinvestis dans l'animation et la conservation du territoire du parc côtier Kiskotuk. Ces deux premiers chalets seraient construits au printemps 2017, avant le début de la prochaine saison touristique. Les 5 000 $ amassés viendraient compléter le financement gouvernemental, de la MRC et des municipalités de Cacouna et de L'Isle-Verte pour couvrir les frais de construction encourus.

L'origine du projet

Le projet du parc côtier Kiskotuk est né d'une initiative de la MRC de Rivière-du-Loup de mettre en valeur des terres publiques intramunicipales situées au coeur de son territoire. Une réflexion par des intervenants impliqués dans la mise en valeur du territoire a été amorcée de façon à le mettre davantage en valeur pour contribuer à la conservation de son intégrité écologique tout en contribuant à l'économie de la région. L'analyse de la formulation d'orientation de mise en valeur des TPI de la MRC s'est soldée par la décision que la meilleure orientation de développement serait la mise en place d'un parc régional côtier. La Société du parc côtier Kiskotuk a ainsi vu le jour en 2012 pour assurer la réalisation du projet.

L'impact sur notre région

Le parc côtier Kiskotuk se veut justement être le développement d'un produit d'appel écotouristique afin de faire rayonner la magnifique région de Cacouna, de L'Isle-Verte et de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (île Verte). Il permettra une mise en valeur et une promotion concertée des richesses encore méconnues de ce territoire, renfermant des joyaux exceptionnels ayant tout le potentiel d'attraction touristique si mis en valeur adéquatement. L'élaboration d'une programmation d'activités concertée et proposée de manière alléchante aux touristes et aux citoyens apportera un nouvel afflux touristique et encouragera les touristes à prolonger leur séjour dans notre magnifique région, générant des retombées économiques supplémentaires.

Parlez-nous de vous ! Pourquoi pensez-vous être capable de mener le projet à terme ?

La Société du parc côtier Kiskotuk est présidée par le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, par des élus des municipalités de Cacouna, de L'Isle-Verte et de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs ainsi que de la Première Nation Malécite de Viger en plus de citoyens du secteur. Ce sont toutes des personnes impliquées dans le milieu ayant un bon réseau de contacts pour aider au financement et au rayonnement du projet. Le mandat de gestion a été confié à la Corporation PARC Bas-Saint-Laurent, une entreprise d'économie sociale qui oeuvre depuis 1997 dans la gestion de projets d'aménagement, dont sur le territoire du parc, et en réinsertion sociale. Elle détient l'expertise nécessaire pour mener à bien son mandat.

Qu'est-ce qui différencie votre projet d'autres initiatives similaires existantes?

Le projet du parc côtier Kiskotuk se différencie par le fait que l'accès à tous ses sentiers et pistes cyclables sera gratuit pour tous les usagers et qu'il offrira une programmation d'activités mettant en valeur des attraits très spécifiques au site (ex.: ornithologie et baguage de canards, pratique du vélo de route et de montagne dans un environnement paysager exceptionnel, course en sentier, mise en valeur du dernier grand marais à spartines de l'estuaire du Saint-Laurent, culture malécite, île Verte avec son phare et son caractère unique, sentier de la Bouette, etc.). Le territoire du parc côtier propose des trésors fauniques, paysagers et patrimoniaux très uniques, et ce, sur un secteur facilement accessible dans son intégralité.

Si vous obtenez plus de fonds que demandés, que ferez-vous avec ce surplus?

Nous construirons les deux chalets supplémentaires à ceux prévus dans la phase I de développement du camping des Passereaux, permettant d’augmenter les revenus locatifs envisagés, donc la viabilité financière des opérations d’animation et de conservation du parc côtier Kiskotuk.

Vous aimerez aussi