Livre photographique sur les Ursulines de Québec

Premier projet de publication pour la photographe Geneviève Thibault

18 %

750 $ sur 4 000 $

38 jours restants

Contribuer
18 %
Geneviève Thibault

Geneviève Thibault

Matane

encourage 1 projet

Contribuez en cliquant sur la contrepartie de votre choix.

Contribution variable
5 contributeurs
Contribuer

Taxes incluses si applicables

Toutes les contreparties
France Lachance
France Lachance Quebec
Anick Arsenault
Anick Arsenault SAINT-ULRIC
Isabelle Lévesque
Isabelle Lévesque Matane
Nadine Boulianne
Nadine Boulianne Rivière-du-Loup
Caroline Rousseau
Caroline Rousseau Montréal
Kassandra Reynolds
Kassandra Reynolds Sutton
Céline Marchand
Céline Marchand Québec
Elisabeth Marcoux
Elisabeth Marcoux Rimouski
Isabelle Laprise
Isabelle Laprise Ste Anne de La Pocatière
Margaret Kraenzel
Margaret Kraenzel Matane
Marie-Eve Campbell
Marie-Eve Campbell Matane
Sébastien Michaud
Sébastien Michaud Montréal
Catherine Pineau
Catherine Pineau St-Ferréol-les-Neiges
Johanne Fournier
Johanne Fournier Matane
Mathieu Savoie
Mathieu Savoie Matane
audrey tremblay
audrey tremblay matane
Caroline Bolieu
Caroline Bolieu Saint-Gabriel-Lalemant
France Lapierre
France Lapierre Laval

Dans la continuité de l'exposition Fixer l'éphémère, je sollicite votre aide pour la publication de mon premier livre photographique ayant pour sujet les Ursulines de Québec et la vie quotidienne dans le monastère, l'année précédant le grand déménagement. Jusqu'aux derniers jours dans leur demeure habitée depuis 1642, les Ursulines m’ont partagé leur intimité dans le cadre de nombreux séjours. Le livre est publié avec les Éditions Cayenne, spécialisées en livre photographique, et en partenariat avec le Pôle culturel du Monastère des Ursulines. La date de sortie est prévue pour septembre 2019. 

Titre : Blanc.  (voir la réponse à la question 6 pour des explications)/ Nombre de pages estimé : 144 / Format : 9,25 x 8,75 po / Couverture souple

Votre participation est importante ! Chaque montant compte. Le montant demandé servira à payer 40 % des coûts d'impression du livre, à emballer et poster les livres commandés par les contributeurs, à produire les autres récompenses offertes, ainsi qu'à payer les frais reliés à l'utilisation de cette plate-forme de financement participatif. Heureusement, j'ai la chance de compter sur l'appui d'un partenaire dans ce projet : le Pôle culturel du Monastère des Ursulines. Grâce à lui, le financement de la publication du livre ne repose pas exclusivement sur le financement participatif. Toutefois, cette campagne est très importante pour moi car ma contribution financière au projet dépend entièrement de son succès.

J'ai eu l’idée de ce projet photographique en apprenant la nouvelle du déménagement des Ursulines dans les médias. Je me suis sentie interpellée par cet événement, intriguée par ce lieu datant de 1642 et par un style de vie peu banal qui s'apprêtait à disparaître. C'est une page importante de notre histoire qui se tourne : l'arrivée des Ursulines en Nouvelle-France, en 1639, a été désignée comme Événement historique par le Ministère de la Culture et des Communications. De plus, le monastère est désigné Lieu historique national du Canada.

J'ai vécu des moments privilégiés avec les religieuses à la veille de leur grand départ. Des moment qui doivent absolument être racontés. 

Pour en connaître davantage sur mon travail, je vous invite à visiter mon site web : http://genevievethibault.com/. Vous pouvez aussi vous abonner à ma page facebook : https://www.facebook.com/genevievethibaultphotographe/

Pour en connaître davantage au sujet des Ursulines, je vous invite à visiter le site web du Pôle culturel du Monastère des Ursulines : https://www.polecultureldesursulines.ca/

Finalement, voici le site web des Éditions Cayenne : https://www.editionscayenne.com/

Le livre photographique se distingue des autres livres d’images par le fait qu’il est réalisé principalement par un artiste photographe. Parce que ce dernier assemble lui-même une série d’images d’un même sujet pour construire une trame narrative, ce type de livre partage plusieurs caractéristiques avec le film d’auteur ou l’exposition en galerie.

Cette maison d'édition a été créée et est dirigée par Robert Hébert. Elle est une des seules au Québec qui se spécialise en livre photographique. En plus de sa spécialisation, elle se distingue par le fait qu’elle accompagne des projets d’autoédition et qu’elle s’adapte à chacun d’eux. Travailler avec les Éditions Cayenne me permettra de jouir d’une grande liberté à tous les niveaux, mais aussi de bénéficier d’une expertise précieuse et d’ainsi éviter de commettre des erreurs. Je rappelle qu'il s’agira de ma toute première publication! Pour toutes ces raisons, mais aussi parce que cette maison est reconnue dans le milieu du livre photographique au Québec, mon choix s’est arrêté sur elle. Voici un extrait d’un document rédigé par Serge Allaire en 2017, commandé par l’organisme Artexte. « La situation du livre photographique au Québec est un domaine relativement peu connu et qui en est à ses premiers balbutiements. Outre les centres d’artistes spécialisés en photographie qui publient des livres photographiques depuis la dernière décennie, deux jeunes maisons d’édition sont nées au cours des dernières années, soit les Éditions Cayenne, créées et dirigées par Robert Hébert, et les Éditions du Renard, créées par Louis Perreault (2012) et à laquelle s’est récemment joint Jean-François Hamelin à titre de codirecteur » (Allaire, 2017 : 4). Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter l’intégralité du document ici : https://artexte.ca/app/uploads/2016/12/bibliography_versionweb_compressed_vf-2.pdf

Sur le plan professionnel, ce projet représente pour moi une belle aventure artistique et une opportunité de recherche, d’exploration et de création dans le domaine du livre photographique. Aussi, ce premier livre contribuera à ma professionnalisation et au rayonnement de mon travail. 

Cette publication a aussi une importance historique et culturelle. Elle agira comme support pour la mémoire afin qu’on se rappelle dans quelles circonstances s’est déroulé le départ des Ursulines du Vieux-Québec et à quoi ressemblait la vie quotidienne des religieuses la veille de ce départ. L’exposition de photographies a une durée de vie limitée. Le livre, quant à lui, s’inscrit dans une temporalité beaucoup plus longue.

Le livre agira aussi comme outil de diffusion culturelle car il sera facilement accessible à la population. On peut même s’attendre à ce qu’il trouve des acquéreurs à l’international, étant donné sa disponbilité en ligne et le grand nombre de touristes internationaux qui visitent le Musée du Pôle culturel du Monastère des Ursulines chaque année.



Au Québec, ce type de diffusion n’est pas encore subventionné dans les programmes qui s’adressent aux artistes en arts visuels. Les photographes doivent donc se montrer très créatifs pour financer leurs projets de publication. Heureusement, j'ai la chance de compter sur l'appui d'un partenaire dans ce projet : le Pôle culturel du Monastère des Ursulines. Grâce à lui, la réussite du projet ne repose pas exclusivement sur le financement participatif. Aussi, cet organisme contribuera à la rédaction du contenu du livre, à sa révision et correction linguistique ainsi qu'à sa traduction. 

Voici quelques indications concernant le contenu du livre. Tout d’abord, Gilles Arteau en signera la préface. Natif de Québec et vivant à Matane, il est la personne toute désignée pour introduire mon travail de création, autant ses caractéristiques artistiques que la valeur culturel et historiques du sujet. De plus, c'est une personne que j'admire beaucoup. Gilles Arteau a apporté une grande contribution à l'art et à la culture au Québec.

Suivront les photographies qui occuperont une place centrale dans le livre. À l’image de l’exposition, celles-ci seront de différents formats, parfois seules, parfois regroupées. Le contenu sera très aéré, sans texte descriptif.

La dernière partie du livre comprendra une contribution d'une Ursuline, Soeur Andrée Leclerc : un point de vue de l'intérieur sur les grands événements qui ont touché la communauté des Ursulines de Québec, spécialement leur déménagement en septembre dernier. Nous y trouverons également une chronologie des événements préparée par le Pôle culturel du Monastère des Ursulines, la description de chaque photographie du livre, ma propre contribution relatant les grandes lignes du projet et un texte de remerciements. Finalement des lettres plus personnelles, écrites par des Ursulines et adressées au Monastère, complèteront le contenu de ce livre.

Blanc. 

Le blanc symbolise la pureté, la bonté, le sacré.

C’est aussi la couleur obtenue par l’addition, à part égale, de toutes les autres. C’est la communauté.

C’est la chambre de Sœur Louise, quelques heures après le déménagement. C’est l’espace libéré, puis celui à occuper.

C’est l’âge, la sagesse et les cheveux de Sœur Rita.

C’est aussi le jardin du monastère tout enneigé, le cycle des saisons, celles oubliées, celles à venir et toutes celles qu'il faudra raconter. 

Vous aimerez aussi

 Accompagne-moi à Venise pour ma 1e grande expo !

Québec Réussi à 22 % Objectif : 4 500 $ Montant amassé : n/a 27 jours restants

SOUTRALI 2019 : Une écolière-une bourse

Québec Réussi à 61 % Objectif : 3 000 $ Montant amassé : n/a 36 jours restants

MOS RACK - LE SUPPORT DE TOIT LE PLUS FONCTIONNEL

Québec Réussi à 78 % Objectif : 35 000 $ Montant amassé : n/a Objectif global : 118 000 $ 17 jours restants

BiMoo

Québec Réussi à 40 % Objectif : 8 000 $ Montant amassé : n/a Objectif global : 60 000 $ 21 jours restants