27 % 275 $ sur 1 000 $
0 jour restant

L'Histoire des pâtes et papier à Donnacona

« Un retour en arrière pour les travailleurs d'Abitibi-Bowater.  »
27 %
Nicolas Proulx

Nicolas Proulx

Donnacona

encourage1projet

Envoyer un message
  • Contreparties
  • Contributeurs 16

Contribuez en cliquant sur la contrepartie de votre choix.

  • 5 $ 7 contributeurs

    Notre gratitude pour la vie et même plus !

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 20 $ 5 contributeurs

    Billet pour la première du film.

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 25 $ 0 contributeur

    Lien privé internet du film.

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 30 $ 1 contributeur

    DVD du film (livraison comprise).

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 35 $ 2 contributeurs

    DVD du film (livraison comprise) et remerciement personnel dans le générique.

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 40 $ 1 contributeur Limité : 49/50 restants

    Invitation à la première du film avec des places réservées. En plus du DVD du film et remerciement dans le générique !

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 50 $ 0 contributeur

    Soirée spéciale de financement au salon de quilles Futura (en mars 2015 au 280 rue de l'Église à Donnacona).

    Date de livraison estimée : mars 2015

  • 70 $ 0 contributeur

    Invité VIP à la première du film, incluant souper avec toute l'équipe du film ! En plus d'un DVD et l'affiche du film.

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 80 $ 0 contributeur Limité : 10/10 restants

    Invitation à la première du film avec des places réservées. Participation à la soirée spéciale de financement au salon de quilles Futura (en mars 2015 au 280 rue de l'Église à Donnacona). En plus du DVD du film et remerciement dans le générique !

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 100 $ 0 contributeur Limité : 3/3 restants

    Stage d'une journée lors du tournage en avril pour l'un des postes suivant: cadreur, perchiste, maquilleuse, coiffeuse, directeur de production, éclairagiste, ou réalisateur.

    Date de livraison estimée : avril 2015

  • 200 $ 0 contributeur Limité : 4/4 restants

    4 récompenses de votre choix.

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 300 $ 0 contributeur

    Commandite d'une entreprise privée ou public incluant : le logo de votre entreprise dans le générique, sur la pochette DVD et lors de la première.

    Date de livraison estimée : juillet 2015

  • 1 000 $ 0 contributeur

    Votre don permettra d'atteindre notre objectif immédiatement !!!!

  • Nicolas Brisebois
    Nicolas Brisebois Lévis
  • Roland Bouchard
    Roland Bouchard Québec
  • Audrey Jolicoeur
    Audrey Jolicoeur Québec
  • Thomas Rodrigue
    Thomas Rodrigue Québec
  • François Pinard-Thériault
    François Pinard-Thériault Québec
  • Pinku The Fake
    Pinku The Fake Québec
  • mathieu julien
    mathieu julien cap-santé
  • Frédéric Côté
    Frédéric Côté Québec
  • Chantal Julien
    Chantal Julien Sherbrooke
  • Dominique Gagnon
    Dominique Gagnon Québec
  • Michel Blackburn
    Michel Blackburn Quebec
  • Renald Leclerc
    Renald Leclerc Donnacona
  • M-E Leclerc
    M-E Leclerc Québec
  • Jonathan Parent
    Jonathan Parent Québec
  • Koralie L Robitaille
    Koralie L Robitaille quebec
Toutes les contreparties
Techno

Sous la rubrique : Art et culture

vidéo de présentation photo de présentation

Le projet

Nous espérons tourner un documentaire sur les travailleurs de l'ancienne usine Abitibi Bowater de Donnacona. En récoltant les témoignages sur la vie en usine (appuyé de photos et vidéos d’époques), nous discuterons de l'impact qu'a eu l'usine de 1912 à aujourd'hui. De plus, nous discuterons de la vie après la fermeture de l'usine.  

    À la veille de son centième anniversaire, Donnacona pose une réflexion sur l'histoire du papier et son impact dans la construction du village que l'on connait aujourd'hui. Ce coin de pays, bientôt centenaire, cherche à rendre un dernier hommage à cette partie importante de son histoire, pour ceux qui y ont participé, tout en espérant que ça ne sera jamais oublier.

À quoi servira le montant demandé ?

Nous devrons engager une équipe de techniciens et artistes du cinéma pour le tournage de ce documentaire. Nous aurons besoin d'un directeur photo, deux éclairagistes, un perchiste, un monteur vidéo et sonore, un cadreur, un assistant-cadreur, une maquilleuse et une coiffeuse. Nous allons louer notre matériel professionnel chez Fotonik et nous engagerons une personne à la cantine. Enfin, nous devrons graver et imprimer des DVD lors de la sortie du film.

Le montant de La Ruche nous permettra de compléter le financement recherché pour la production du film en avril 2015. Nous envisageons de consacrer 4 à 6 jours de tournage et deux mois de montage.

L'origine du projet

Lʼidée dʼun documentaire sur lʼhistoire des pâtes et papier à Donnacona mʼest venue en discutant avec Réjean Langlois (directeur adjoint du service des loisirs de Donnacona). Celui-ci me faisait part de son inquiétude de voir lʼhistoire des travailleurs dʼAbitibiBowater oubliée trop rapidement. Personne nʼa encore souhaité faire un film sur lʼhistoire passionnante de cette usine et lʼimpact de sa fermeture en 2008. Comme le centenaire de Donnacona sʼen vient à grands pas, je trouvais que le moment était bien choisi.

Quelles actions concrètes avez-vous posées pour faire progresser votre projet ?

Nous avons convaincu le comité du patrimoine et celui des arts de la scène de Donnacona à investir dans le projet.

Nous avons contacté à peu près toutes les entreprises de Donnacona pour commanditer notre projet (en attente de réponse).

Nous avons fait plusieurs réunions avec Yvon Papillon et Claude Frenette qui sont d'anciens travailleurs d'Abitibi Bowater. Ils sont en contact avec une trentaine d'anciens collègues pour venir témoigner dans le documentaire. De plus, ils vont nous donner accès à des centaines d'heures de vidéos d'archives sur l'usine et des milliers de photos de l'entreprise entre 1912 et 2008.

Combien avez-vous consacré de temps et d’argent jusqu’à maintenant ?

Plus de 100 heures de documentation, incluant des rencontres avec les acteurs du projet, de recherche de subventions et de commandites.

L'impact sur notre région

Ce documentaire sera un document historique de notre patrimoine. Les pâtes et papiers ont une histoire riche et sont une partie intégrale de la fondation de la ville de Donnacona. De plus, nous pensons qu'à l'aube du centenaire de Donnacona, la région doit se rappeler son passé et son importance à l'échelle québécoise. 

Le sujet touche les gens ayant connu cette époque. Les gens ayant travaillé en usine, leurs enfants et leur famille immédiate. Ceux-ci voudront transmettre ces souvenirs précieux aux générations suivantes. C’est aussi un sujet d’histoire propice pour l’enseignement, afin d’illustrer les grandes années et le déclin des journaux papier dans notre société.

Parlez-nous de vous ! Pourquoi pensez-vous être capable de mener le projet à terme ?

En tant que cinéaste et bénévole impliqué culturellement dans la région de Donnacona, j’effectue des recherches sur ce sujet depuis l'été 2014. À plusieurs reprises, j'ai discuté en compagnie d’anciens travailleurs prêts à s'investir dans le projet. Plus d'une dizaine de retraités (forcés) de l'usine sont enthousiastes à l’idée de témoigner de leur expérience. Leur témoignage sera pertinent, car ensemble, ils réunissent énormément d’années d’expérience à l’usine. Chacun d'entre eux possède une personnalité colorée en plus d'être de bons raconteurs.

Pour appuyer les témoignages, j’aurai accès à une quantité énorme de vidéos et photos d'archive. Ces véritables pièces d’anthologies serviront à appuyer les propos des intervenants. 

Des personnes sont-elles déjà engagées dans votre projet ? Si oui, comment se sont-elles jointes à votre équipe et quels sont leurs rôles respectifs ?

Oui, plusieurs personnes sont prêtes à venir témoigner. De plus, trois lieux de tournage sont à notre disposition gratuitement.


Je connais bien mon équipe de tournage avec qui j'ai déjà fait plusieurs projets bien réussis (voir les films de mon équipe sur ste-cravache.ca).

Qu’est-ce qui fait que votre projet ne sera pas seulement la « saveur du mois » ?

La sortie du documentaire sera en même temps que les fêtes du 100e anniversaire de Donnacona. Le film restera dans la mémoire collective de la région, puisqu'il parlera de faits marquants dans l'histoire de la ville.

Pourquoi ce projet vous tient-il à cœur ?

Lorsque j’ai déménagé à Donnacona en 2010, la fermeture d'Abitibi Bowater venait à peine de survenir. Même si je ne connaissais pas bien les circonstances, on sentait une lourdeur palpable dans la région.


Depuis, je me suis beaucoup attaché à ma ville et aux habitants. À force de m'impliquer bénévolement et de côtoyer les gens de Donnacona, j'ai pris conscience de l’importance de cette usine dans la mémoire collective.

Vous êtes-vous assuré que votre projet est légal au Québec/Canada et que vous serez en mesure d’obtenir les permis ou les droits nécessaires à sa réalisation ?

Oui

Quels sont les étapes du projet ?

1-4 à 6 jours de tournage en avril 2015 pour recueillir les témoignages des anciens travailleurs d'Abitibi Bowater.
2-   2 mois de travail pour le montage image et sonore 
3- Imprimer les DVD
4-Première du documentaire à l'occasion du 100e anniversaire de Donnacona.

Vous aimerez aussi