Entrepren'arts

La communauté de pratique des artistes

62 %

4 360 $ sur 7 000 $

29 jours restants

Contribuer
62 %
Robert Leroux

Robert Leroux

Montréal

encourage 1 projet

Contribuez en cliquant sur la contrepartie de votre choix.

Contribution variable
8 contributeurs
Contribuer

Taxes incluses si applicables

Toutes les contreparties
Jean-Philippe Loignon
Jean-Philippe Loignon Montréal
Madeleine Bédard
Madeleine Bédard Longueuil
Alexander Haupt
Alexander Haupt Montreal
Anne Marie Messier
Anne Marie Messier Montréal
Xavier Roy
Xavier Roy Oxford
Jocelyne Caron
Jocelyne Caron Montréal
Mahira Doumengeux
Mahira Doumengeux Montréal
Catherine Varvaro
Catherine Varvaro Montreal
Odile Gruet
Odile Gruet Montréal
Maurice-G. Du Berger
Maurice-G. Du Berger Montréal
Pierre-Luc Senécal
Pierre-Luc Senécal Montréal
Jean Piche
Jean Piche Longueuil
Samuel Lalande-Markon
Samuel Lalande-Markon Montréal
Lorraine Vaillancourt
Lorraine Vaillancourt Montréal
Medhat Hanbali
Medhat Hanbali Montreal
Dominic Trudel
Dominic Trudel Longueuil
Julien-Robert Salvail
Julien-Robert Salvail Montréal
Chantal Maillé
Chantal Maillé Rosemère
Olivier Delaire
Olivier Delaire Montréal
Johanne Goyette
Johanne Goyette Outremont
Jessica Hébert
Jessica Hébert montréal
Julie David
Julie David St-Bruno
Frédéric Léotar
Frédéric Léotar Montréal
Julien Compagne
Julien Compagne Montreal
Françoise Henri
Françoise Henri Laval
Reno De Stefano
Reno De Stefano St-Léonard
Normand Forget
Normand Forget St-Eustache
Pierre Leroux
Pierre Leroux St-Bruno
Denis Gougeon
Denis Gougeon Montréal
Mathieu Lussier
Mathieu Lussier Montréal
Jean-Guy Plante
Jean-Guy Plante Saint-Lambert
Jean-Marc Bouchard
Jean-Marc Bouchard Montréal
David Martin
David Martin Montréal
Nicolas Bernier
Nicolas Bernier Montreal
Robert Leroux
Robert Leroux Rosemère
Karine Casault
Karine Casault Montréal

Entrepren’arts est basée sur le modèle des communautés de pratique développé dans plusieurs grandes organisations, lequel conjugue le partage des expériences et des savoirs expérientiels aux rêves et aspirations des artistes émergents. Via un programme de mentorat, des tables rondes, un atelier interactif en ligne, une baladodiffusion et l'accès à de nombreux contenus pratiques disponibles sur sa plateforme numérique, Entrepren'arts va offrir aux jeunes musiciens sortant des universités et conservatoires une communauté et un environnement riche en ressources qui permettra de les outiller à leur rythme et selon leurs besoins afin qu'ils développent pour leur carrière l'esprit entrepreneurial nécessaire à leur réussite.

Finaliser le financement de notre infrastructure numérique,

Assumer les coûts d’organisation de quatre ateliers-conférences lors de notre première année

Faire l'achat d'équipement de base pour l'enregistrement de nos baladodiffusions.

Des centaines de musiciens se forment chaque année au Québec dans des universités et conservatoires avec l'ambition d’éventuellement gagner leur vie grâce à leur art.

Or l’exercice du métier d’artiste présente aujourd’hui des défis auxquels peu se sentent préparés, au-delà des compétences et connaissances acquises dans leur domaine de spécialisation.

Dans ce contexte, les jeunes artistes doivent désormais apprendre à cultiver une approche entrepreneuriale qui leur permettra de se démarquer dans le contexte de la pratique musicale d'aujourd'hui.

C’est précisément pour les aider à répondre à ces défis qu’a été créée Entrepren’arts.

Consultez notre site web à l'adresse https://entreprenarts.org

Entrepren’arts vise surtout les jeunes musiciens souhaitant se développer professionnellement.

Ceux-ci se divisent en trois segments principaux:

Segment primaire :
Les jeunes artistes, nouvellement sur le marché du travail, qui tentent de vivre totalement ou davantage de leur pratique artistique, souvent sans y parvenir, et qui souhaitent développer certaines habiletés pour les aider dans la gestion de leur carrière.

Segment secondaire :
Les artistes en train de se former, dans une université, un conservatoire ou toute autre institution de formation supérieure en musique, et qui commencent à réfléchir sérieusement à leur transition vers le marché du travail. 

Segment tertiaire :
Les artistes qui parviennent à vivre de leur pratique et qui souhaitent dynamiser/amplifier leur succès ou se tenir à jour sur les nouvelles tendances, ou encore réorienter leur carrière pour diverses raisons.

Précisons avant de répondre à cette question que la première condition de réussite d'un musicien, qu'il soit interprète, créateur, enseignant ou travailleur culturel est l'excellence dans son domaine de pratique. Cette condition est pré-déterminante à tout ce qui concerne les questions reliées à la gestion de carrière.

Or, dans un contexte d'évolution des pratiques et de hausse globale des niveaux de performance artistique observés, ces institutions doivent au premier chef concentrer leurs ressources sur le développement des savoirs et des compétences artistiques nécessaires à cette quête de l'excellence chez leurs étudiants. Certaines institutions offrent des activités de formation ou de sensibilisation à la gestion de carrière, mais ce n'est pas généralisé, compte tenu des priorités évoquées plus haut.

Ajoutons par ailleurs que plusieurs institutions ont signifié à Entrepren'arts leur intérêt à faire participer leurs étudiants à sa communauté.

Bien que la plupart des cheminements de carrière en musique nécessitent des habiletés entrepreneuriales, il y a de possibles exceptions. Par exemple, imaginons un musicien qui aspire à gagner un poste convoité dans un orchestre symphonique majeur.  Une fois ce poste obtenu, ses seules obligations contractuelles consisteront à se présenter à l'heure, bien préparé, prêt à jouer. Peu d'approche entrepreneuriale requise.

C'est possible. Sachons cependant que, statistiquement, les chances qu'un jeune musicien bien formé obtienne aujourd'hui un poste dans un orchestre symphonique majeur (40 semaines et plus par année) en Amérique du nord sont d'environ 1%. D'où la nécessité d'un plan B.

Sachons aussi que de plus en plus d'organismes musicaux comptent sur tous leurs membres, y compris au premier chef, leurs musiciens, pour assumer des responsabilités de gestion ou de présentation, donc, encore une fois, des compétences nouvelles pour ces artistes.

Entrepren'arts est un organisme sans but lucratif (OSBL) enregistré au Québec selon la Loi sur les compagnies. Sa gouvernance est assurée par un conseil d'administration dont la composition est la suivante:

  • Alex Benjamin - Président. Premier chef, planification, gestion et acquisition de contenus, programmation / ICI Musique à Radio-Canada.
  • Jessica Hébert – vice présidente. Entrepreneure culturelle
  • Julien Compagne - trésorier. Percussionniste multi-instrumentiste et compositeur, cofondateur du groupe Video Phase
  • Robert Leroux - secrétaire. Percussionniste, entrepreneur, président de Percumédia
  • Karine Casault - administratrice. Professionnelle des communications, de l’engagement et de la responsabilité sociale
  • Émilie Fortin - administratrice. Trompettiste et enseignante
  • Pierre Leroux - administrateur. Entrepreneur, investisseur, mentor, président de Groupe Intervest, fondateur de H&Co
  • Aicha Tohry, administratrice. Avocate pour les créatifs
  • Dominic Trudel – administrateur. Directeur général, Conseil québécois de la musique

Vous aimerez aussi

La Balado de Fred Savard, saison 2

Montréal Réussi à 42 % Objectif : 50 000 $ Montant amassé : n/a 38 jours restants

Les musiciens des Colocs font un appel à tous!

Montréal Réussi à 20 % Objectif : 50 000 $ Montant amassé : n/a 38 jours restants

MARTYRE / Court-métrage

Montréal Réussi à 62 % Objectif : 3 200 $ Montant amassé : n/a 24 jours restants

Roman, Infiniment la vie...

Montréal Réussi à 60 % Objectif : 2 500 $ Montant amassé : n/a 33 jours restants