Maison de l’Accueil

Au cœur du nouveau Centre-ville de Longueuil, un milieu de vie chaleureux

317 votes

0 jour restant

Terminé

Profil

Madeleine Lagarde

Longueuil

Bourses d’Initiatives en entrepreneuriat collectif

La réflexion autour d’une Maison de l’accueil à Longueuil, est initiée par le Carrefour le Moutier, organisme de première ligne situé dans la station de Métro de Longueuil depuis 1969. Une quinzaine de partenaires se regroupent pour faire émerger  la vision, mission, et valeurs (accueil et solidarité) et dresser les grands paramètres des objectifs. Le projet d’une maison créative et innovante à la porte d’entrée de la Rive Sud se co-construit :un lieu phare, de référence et d’ancrage pour les citoyens et les organismes, un lieu organisé où se tissent des liens sociaux d’entraide, de solidarité, de collaboration, de création et d’innovation sociale, un lieu où le pouvoir d’agir de la personne et des organismes est mis de l’avant.

Ce projet fait valoir l’importance que soient maintenus des services sociocommunautaires au sein du nouveau cœur urbain de Longueuil

Un pôle d’accueil au Métro permettrait de répondre à des besoins identifiés dans les différents secteurs des zones primaires et secondaires d’influence du Métro, plus spécifiquement des quartiers St Jude et Notre Dame ,  mais également plus largement de l’Arrondissement du Vieux Longueuil ainsi que de l’agglomération de Longueuil .

Ce pôle d’accueil rejoindra aussi toute personne qui transite par le cœur urbain. 

Ce projet d’envergure d’immobilier collectif, nécessite un accompagnement professionnel spécifique pour procéder à une étude de faisabilité, afin de soutenir le comité de travail dans ses démarches de mise en œuvre du projet.

L’étude de faisabilité permettra de valider les besoins d’espaces en pieds carré (actuellement estimés à 30 000 pc) pour les organismes communautaires en résidence, les espaces communs pour les services offerts par les organismes partenaires.  Il faudra déterminer la structure de l’offre de service , les coûts, la capacité de payer des organismes, les sources d’aide financière, le soutien technique et stratégique nécessaire,  la structure de financière du projet 

 

Le montant demandé s’élève 10 000.00 $

La Maison de l’Accueil :

-         Un lieu pour tisser des liens sociaux qui contribuent à créer un sentiment de sécurité, où les personnes sont écoutées.

-         Un lieu qui permet de faire émerger des idées et d’y donner corps.

-         Une accessibilité à plusieurs ressources.

-         La mise en commun de ressources.

-         Une réponse avec fluidité aux besoins des personnes du secteur, et des secteurs environnants ( Ex : CPE, personnes aînées…)

 

https://carrefourmoutier.org/index.php/un-reve-la-maison-de-l-accueil

 

 

À la lumière des premières discussions avec d'autres organismes et partenaires, il semble que l'option d'un espace collaboratif incluant un « espace citoyen animé » soit particulièrement porteuse.  Il s'agirait donc d'une Maison initiée par les organismes communautaires, ouverte aux initiatives citoyennes et à l'écoute de celles-ci.  Trois formules seraient à explorer avec nos partenaires : 1.  L'ajout aux locaux actuels d'un espace multifonctionnel, comportant un local de réunion et un ou deux bureaux multifonctionnels, mis à la disposition des citoyens et supervisés par des bénévoles ou un employé du Carrefour le Moutier – une contribution financière serait demandée - en espèce ou en nature de la Ville et des ententes d'échanges de services pourrait être conclue avec des organismes partenaires. 2. La location ou l'acquisition d'un espace multifonctionnel, comportant une salle de réunion, mise à la disposition des citoyens, et des bureaux multifonctionnels, utilisés par le Carrefour le Moutier et par des organismes partenaires, y compris un Centre de la petite enfance.  L'ensemble des employés partenaires partageraient la responsabilité d'encadrement et de fonctionnement de cet espace – une contribution financière serait demandée à la Ville et à d'autres partenaires pour financer ce nouveau service    3.Le déménagement de divers partenaires, et l'installation d'un CPE, dans un ou des espaces collaboratifs – comprenant une salle de réunion mise à la disposition des citoyens. Encore ici, l'ensemble des employés partenaires partageraient la responsabilité d'encadrement et de fonctionnement de cet espace – Cette formule implique la mise en commun de ressources humaines et financières des divers partenaires»   Une revue sommaire (1)  illustre divers modèles à explorer: Des «maisons» initiées par un ou des organismes communautaires; Des «maisons» initiées par les municipalités; Des «maisons» issues des initiatives citoyennes; Un cas particulier de partenariat communautaire-gouvernements.

 

[1] Document Vers une maison de l’Accueil annexe 

 La Maison de l’Accueil a pour but de répondre aux besoins de la collectivité; Sur le plan de la cohésion sociale, on note pour l’Agglomération [1]une proportion plus élevée qu’ailleurs au Québec de personnes âgées vivant seules, de population immigrante et de population allophone.  Pour la Ville même, on remarque également un pourcentage élevé de familles monoparentales et un pourcentage élevé de population immigrante récente.  Sur ces bases, la mise à la disposition, dans des lieux accessibles au transport durable, de services d’accueil et d’info-référence, notamment pour la population adulte seule et pour les nouveaux arrivants, semble à la fois une nécessité et une option pratique. Au niveau de l'Arrondissement Vieux-Longueuil, le pourcentage de ménage vivant sous le seuil de faible revenu et celui des ménages consacrant plus de 30% de leur revenu au logement y est plus élevé que dans l’ensemble de la Ville. Il en est de même pour le pourcentage de familles monoparentales, pour celui des personnes âgées vivant seules et pour celui des personnes immigrantes récemment arrivées.  Encore ici, la mise à la disposition de services sociocommunautaires accessibles par mode de transport durable, notamment pour les éléments plus fragiles de la population serait une option gagnante.  Les quartiers St-Jude et Vieux-Longueuil se distinguent par une proportion plus élevée de leur population qui est âgée de plus de 18 ans, ainsi que par une proportion plus élevée de personnes âgées vivant seules.  Un pôle d’accueil Métro permettrait de répondre à des besoins de quartier(s), de l’Arrondissement et de la Ville (voire même à certains besoins plus généraux de l’Agglomération).  Les principaux besoins seraient la prévention de l’isolement (et de la détresse psychologique), l’accueil et la francisation des personnes immigrantes, le soutien à la persévérance scolaire ou à la scolarisation des adultes, et l'employabilité.

 

[1] Analyse des besoins issue des Indicateurs de développement des communautés  (IDC 2016) Voir document annexe 

Les membres du Comité de la Maison de l'accueil : Cliquer sur la photo placée plus haut.

Mandat du Comité de la Maison de l'accueil

Le Comité est porteur et chef d’orchestre de ce projet collectif. Il a pour mandat de :

  • Rêver, explorer, élaborer et faire émerger la Maison de l’accueil;
  • Rassembler les acteurs clés autour de ce projet collectif dans une approche de co-construction;
  • Favoriser le travail collectif en mettant en valeur le partage d’expertises des acteurs (parties prenantes du projet)
  • Identifier les balises visant à structurer le projet (cadre de référence, fondements…);
  • Coordonner les démarches de mise en oeuvre de ce projet collectif;
  • Consolider les appuis d’ordre politique, financier, communautaire et citoyen;
  • Identifier les besoins et les enjeux des citoyens afin d’encourager et initier la mise en place d’une Maison de l’accueil « réellement connectée » à son milieu.